5 jours dans LES JARDINS AUTOUR DE ROME

Du 14 au 18 mai, 31 adhérents de notre amicale ont « crapahuté » dans les jardins, parfois fort pentus et accidentés, des Villas d’été romaines.

temple de la Sibilla

Le 14, après une nuit très courte, les jardins de la Villa Gregoriana, avec 130 m de dénivelé, ont mis à rude épreuve les jambes et les genoux. Ce gros effort fut heureusement suivi d’un bon repas au restaurant la Sibilla sur les hauteurs des jardins.

L’après midi fut consacré à la visite de la Villa d’Este et de ses jardins.

Le lendemain matin, départ pour les Jardins de Bomarzo appelés aussi Parc des Monstres à cause de l’étonnante statuaire qui le peuple.

Puis départ pour Caprarola, où nous avons visité la Villa Farnese, ornée de fresques et ses jardins. Malheureusement la pluie était de la partie et la visite des jardins en a été écourtée pour les moins aventureux (marches glissantes).

Après le déjeuner durant lequel les vestes ont été mises à sécher sur les radiateurs, nous sommes partis pour Bagnaia et les jardins de la Villa Lante. La pluie n’avait pas cessé et nous avons eu un défilé de parapluies.

Le jeudi matin, par un temps radieux, direction les jardins de Ninfa plantés dans les années 1920 sur les ruines d’une cité médiévale. Grâce au micro climat dont jouit ce site, des espèces botaniques rares y ont été acclimatées. Nous avons aussi pu y voir une curieuse ancre en pierre au milieu des ruines.

Nous devions déjeuner dans le village perché sur la falaise au dessus du jardin, mais le chauffeur de notre car a appris qu’il ne pourrait pas emprunter la route en épingles à cheveux. Nous avons dû attendre longtemps une solution qui fut trouvée à Paris par L’agence Mondes et Merveilles. Après le repas, pris sur la route dans un restaurant qui nous a très bien accueillis au débotté, nous nous sommes rendus à Cisterna di Latina pour visiter les jardins de Torrecchia Vecchia. Ces jardins ont été aménagés près d’un château en ruine et font la part belle à l’eau : ruisseaux et étangs.

La journée s’est terminée par la visite des Giardini di Marco, terrain vague transformé en jardin par son propriétaire, architecte paysagiste. A noter la vue splendide sur la vallée depuis la piscine à débordement.

Le 17 mai, toujours par beau temps, départ pour Frascati. Nous avons visité le Museo Civico Tuscolano.

Le car nous a ensuite déposés à la Villa Aldobrandini qui surplombe majestueusement Frascati.

Nous avions l’après midi libre dans Frascati. Ce ne fut pas une réussite car il y a peu de monuments intéressants à visiter et il n’était pas vraiment possible de se reposer.

Samedi 18, dernier jour, marqué par le vol du sac de notre guide. Visite de la Villa Adriana, sous une pluie battante et sans les commentaires de notre guide partie porter plainte.

La pluie s’étant calmée, nous sommes arrivés avec le soleil aux jardins de la Landriana où nous avons déjeuné avant de partir pour l’aéroport.

Ce fut un beau voyage.

E CONSTANT

Share Button